La Gaume Buissonnière

Accessible durant les beaux jours, le circuit de la Gaume Buissonnière propose 225 km de sentiers forestiers balisés dans le sud-Luxembourg.

Au contraire des itinéraires aux destinations avouées, « La Gaume Buissonnière » n’est ni le célèbre GR 20 de Corse ni le chemin qui mène à Saint-Jacques de Compostelle, mais tout simplement un véritable circuit de 225 km qui balade le participant à travers la région où le soleil brille plus qu’ailleurs !

Cette année, il célèbre son 35e anniversaire et reste d’autant plus attractif qu’il peut se pratiquer, malgré la pandémie, de manière individuelle, en couple, en famille ou en bulle autorisée.

C’est une adresse où les centres d’intérêt se multiplient à l’infini.

« Un de nos buts est de vous faire découvrir notre merveilleux Sud-Luxembourg. Vous pourrez vous enfoncer dans le cœur, l’âme de notre région. Vous estimerez notre faune et notre flore, vous apprécierez notre restauration inspirée de la cuisine française, vous vous attacherez à la fraîcheur de vivre en Luxembourg, en conservant un souvenir inaltérable de votre séjour », résumait à l’époque de sa création Jean Peschon, l’initiateur. C’était en 1986.

Cette année ce circuit célèbre son 35e anniversaire et n’a pas pris une ride. Bien au contraire, au fil des ans, un topoguide complet est venu enrichir ce concept. « Mis à jour chaque année, il rassemble une trentaine de fiches pratiques comportant d’un côté une carte OpenStreetMap représentant le tracé et, au verso, un texte qui allie le descriptif du parcours et des notes relatives aux aspects géographiques et culturels des sites traversés : une façon de nourrir tous les aspects de la personne du randonneur », commente André Remacle, un des responsables.

Ainsi, au départ d’Aubange, le randonneur pédestre passera devant divers témoins du passé local : les anciennes forges et leurs étangs d’eau pure, le Musée gaumais (Latour, Virton, Montquintin, Montauban), l’abbaye d’Orval, le domaine du Pont d’Oye, la villa romaine de Mageroy, et bien d’autres choses tout en profitant d’un paysage méconnu et de sites qui valent le détour à travers des sentiers et chemins champêtres ou forestiers principalement.

Reconnu par la Fédération francophone belge de marches populaires et l’organisation internationale IVV, et accessible du 1er mars au 15 septembre le circuit est emprunté chaque année par des centaines de personnes.

Le topoguide peut être commandé via le site internet, il peut aussi être acheté au prix de 12 euros dans les syndicats d’initiative et les Maisons du tourisme du Sud-Luxembourg.

Syndicat d’initiative d’Aubange +32 (0)63 38 86 54 – info@aubange-tourisme.be